Comité Tennis de Table du Val d'Oise
Adresse
/
Téléphone

Interview du CTD Lucian Filimon

Questions Professionnelles :
 
Tout d'abord dans quel état d’esprit êtes-vous depuis votre arrivée en tant que CTD du Val d’Oise ?
 Bonjour à toutes et à tous, aujourd’hui je suis très heureux d’être le nouveau Conseiller Technique Départemental du Val d’Oise. C’est un poste de grande responsabilité, une véritable avancée dans ma carrière professionnelle, j’arrive avec plein d’énergie et je compte bien mettre en œuvre tous les moyens pour répondre aux besoins de notre Département.
 
Quelles sont vos qualifications ?
 Alors, tout au début j’ai commencé avec une licence STAPS en Roumanie (mon pays natal), à l’époque c’était en quatre ans. Dès mon arrivée en France (début des années 2000) j’ai passé une équivalence pour le Brevet d’Etat premier degré (BE1) pour pouvoir encadrer des jeunes et des loisirs. Ensuite, j’ai continué à me former en parallèle de ma carrière de sportif de haut niveau (vice-champion de France en simple 2008). J’ai passé l’équivalence du DE-JEPS au moment des réformes, j’ai approfondi avec un Master 1 et 2 en performance sportive et j’ai aussi passé un DU en Psycologie du Sport à l’Université de Bordeaux, depuis je suis membre de la SFPS (Société Française de la Psychologie du Sport). Pour terminer j’ai passé le DES-JEPS à l’INSEP il y a trois ans.
 
Quel est votre parcours professionnel ? Quels en sont les faits marquants ?
 Tout d’abord j’ai une jeune carrière professionnelle mais une très longue carrière de sportif de haut niveau dans le tennis de table. J’ai commencé à l’âge de 6 ans en Roumanie, j’ai franchi tous les échelons avec des titres dans chaque catégorie et avec des sélections dans l’équipe nationale Roumaine pour plusieurs Championnats d’Europe et Championnats du Monde. Le titre de Vice-Champion de France en simple hommes (2008) reste le meilleur résultat sportif de mon parcours.
 Ensuite j’ai bénéficié d’une vraie formation professionnelle en France (une des meilleures en Europe et aussi dans le monde) qui m’ont permis de gérer des équipes de Pro B et Pro A garçons et ensuite de développer le Centre d’Entraînement Stiga de Boulogne Billancourt.
 
Faits marquants : le développement du Centre de l’ACBB (on a commencé avec 2 joueurs et aujourd’hui la structure compte une vingtaine issue de 5 pays), le titre de Champion de France de Pro B avec l’ACBB, le titre en doubles juniors aux Internationaux du Portugal avec Batocchi et Capello, médaille de bronze aux France Juniors avec Batocchi-Denodrest. Fierté personnelle d’aligner aujourd’hui en Pro B une équipe 100% Centre d’Entrainement de l’ACBB et de jouer le maintien.
 
Quels sont vos points forts professionnels? Quelles sont vos faiblesses ?
 Je suis très dynamique, j’ai une très bonne connaissance du terrain et j’adore travailler en équipe pour partager les choses. Actuellement j’ai pas mal de choses à apprendre dans le domaine administratif, mais j’ai une curiosité développée qui va refaire vite mon retard. Je n’aime pas beaucoup parler de ma personne. Je laisse les autres personnes juger et surtout je laisse les résultats de mon travail parler à ma place !
 
 Quelles fonctions occupez-vous dans le tennis de table avant de prendre le poste de CTD?
 J’étais Entraîneur Principal, Responsable du Centre d’Entraînement Stiga de Boulogne Billancourt en collaboration rapprochée avec mon Directeur Sportif et je manageais et coachais l’équipe de Pro de l’ACBB.
 
Comment vous décrivez vous ?
 Je suis une personne plutôt réfléchie et posée. J’ai beaucoup d’expérience et de connaissance dans le milieu associatif. J’ai eu un parcours de haut niveau et je connais très bien les étapes nécessaires pour y arriver. Je pense là à tous les jeunes talents du Val d’Oise qui souhaitent prendre ce chemin, car je pourrais leur apporter énormément.
 
Quels sont vos objectifs à court terme et dans les prochaines années ?
 Encourager les petits clubs c’est une de mes priorités ! Soutenir les clubs confirmés et les aider a encore progresser c’est un devoir ! Cette première année est une année de transition pour tout le monde car il y a eu récemment pas mal de changement au niveau du Comité et ça demande une certaine période d’adaptation pour que la machine commence à tourner à plein régime. Le développement des féminines, la détection des jeunes talents et le développement du niveau moyen sont des priorités à court terme. Je souhaiterais avec l’aide des dirigeants développer un vrai Centre Départemental pour pouvoir proposer au niveau local des conditions optimales pour la progression des jeunes prometteurs en collaboration rapprochée avec leur entraîneur et leur club.
 
Vous avez été sollicitée pour assurer le poste de CTD du VAL d’Oise; qu'est ce qui a motivé votre choix ?
 Avoir des responsabilités me motive énormément dans mon travail. 41 clubs et plus de 3000 licenciés c’est une grosse responsabilité, j’ai dit oui tout de suite.
 
Vous assurez l’entraînement du CDE depuis 2 mois. Pourriez-vous caractériser votre méthode et êtes- vous satisfait du groupe de joueurs ? Comment se déroule tes entrainements du lundi ?
 Oui, tout juste deux mois. Le groupe est assez mixte et varié, on se partage le travail à trois avec Didier (nouvel entraîneur d’Eaubonne) et Karim. Les jeunes sont tous motivés et talentueux mais il y a du travail à faire.
 
Concernant la méthode de travail, je souhaite apporter un complément dans cette séance par rapport au travail que chaque joueur fait dans son club avec son entraîneur. Pour cela je prendrai contact avec les entraîneurs des clubs pour définir ensemble la stratégie d’entraînement abordée tout au long d’une semaine type. Cette séance du lundi sera certainement dédiée au travail des déplacements, du rythme et elle sera très physique.
 
Vous êtes en poste depuis 3 mois qu’elle est l’état des lieux du Ping dans le 95 ? Qu’avez-vous pu déjà observer ?
 C’est un peu tôt pour le dire, mais j’ai quand même l’impression que la flotte est un peu éparpillée et qu’il va falloir la réunir pour avancer et pour être encore plus fort ensemble.
 
Quelle démarche allez-vous mettre œuvre pour la prise en main de votre poste ?
 Rendre visite à la totalité des clubs du Val d’Oise, voir les structures et leur fonctionnement et discuter avec les dirigeants et les entraîneurs est ma priorité pour cette année.
 
Quel sont les vos objectifs pour cette saison ? Et pour les années suivantes ?
L’objectif principal est de reprendre contact avec la totalité des clubs à travers les dirigeants ou les entraîneurs. Faire en sorte que l’information passe vite et être sûr qu’elle arrive à tout le monde. A partir de là on est tous concernés est on peut avancer ensemble.
 
Très important aussi est de faire le pont entre les besoins et les nécessités des clubs pour développer notre activité qui nous passionne tous !
 
Questions Personnelles :
Si vous n'étiez pas Pongiste quel sportif seriez-vous ? Avez-vous une idole ?
J’adore le sport en général, je suis la quasi-totalité des sports. C’est difficile de faire un choix. Jan-Ove Waldner c’était de loin mon préféré toute mon enfance, impossible de ne pas apprécier un tel talent ! Kong Linghui aussi de l’école chinoise un vrai gentleman.
André Agassi, Michael Jordan, Ayrton Senna, Ole Einar Bjorndalen sont des champions qui m’ont inspiré et qui ont marqué mon parcours. En ce moment Martin Fourcade m’impressionne depuis deux, trois ans et je le suis pas mal.
 
Quel est l’encouragement qui vous stimule le plus sur le terrain ?
En tant que joueur ? Je n’ai pas un en particulier, j’utilise beaucoup de sons différents en fonction du moment du match. J’ai une large préférence pour les encouragements d’après les points gagnés pour marquer l’esprit de mon adversaire et moins pour les encouragements du début du point.
 
As-tu déjà  joué pour un club du Val d'Oise ?
Non, je n’ai jamais joué pour un club valdoisien.
 
En dehors du tennis de table, quels sont tes centres d'intérêt ? Et tu t'intéresses aux autres sports ? Comment occupez-vous votre temps libre ?
 J’adore le sport et je suis avec beaucoup d’intérêt les résultats de certains champions ! Le Vendée Globe attire mon attention en ce moment par exemple. Sinon j’aime passer du temps avec ma compagne, voyager et découvrir d’autres cultures et surtout m’intéresser à leur histoire.
 
As-tu déjà beaucoup voyagé à travers le monde pour disputer différentes compétitions ?
 Oui, pas mal mais il me reste quand même beaucoup à voir encore!
 
Souhaitez-vous ajouter quelque chose ?
 Je voulais juste dire pour conclure que, l’unité fait la grande force ! Dans ces temps très difficiles où les collectivités territoriales ne cessent pas de baisser leurs subventions, se rassembler au tour d’un projet avec la fierté d’être valdoisien, va surement nous aider. Avancer ensemble et réussir à proposer à nos jeunes talents les meilleures conditions de progresser et de s’épanouir dans leur sport doit rester notre priorité peu importe le reste !
 
Quelle question aimeriez-vous que l'on vous pose ?
 Cela fait déjà pas mal de questions, non ? J Une peut être : Comment vois-tu le Département du Val d’Oise dans 4 ans ?
 
Je vois une reprise de l’augmentation des licenciés, une équipe féminine au niveau national, au moins une équipe dans chaque division nationale chez les messieurs et un beau centre de formation en sport études pour les jeunes talentueux !
 
Une belle pyramide au niveau local pour satisfaire les besoins des familles qui souhaitent accompagner ou pratiquer le tennis de table sans avoir à se poser la question de la distance et sans devoir aller chercher des conditions optimales de pratique dans les autres départements.
 
Merci Lucian d'avoir répondu à ces nombreuses questions ;-)
Interview by  Cyril du Mesnil-Adelée